Hidden River
presentation

Photographie

John Davies / Armelle Canitrot

« La Tiretaine n’est pas la première rivière que le photographe anglais John Davies choisit comme fil conducteur pour aborder et comprendre un pays(age). Ses images de la Mersey, du Po, du Nervión, de la Loire, la Taff, l’Arno, la Seine ou la Durance ont déjà su saisir ce que ces cours d’eau racontent des tensions —entre beauté et nécessité, passé et présent, (...)

Lire la suite

« La Tiretaine n’est pas la première rivière que le photographe anglais John Davies choisit comme fil conducteur pour aborder et comprendre un pays(age). Ses images de la Mersey, du Po, du Nervión, de la Loire, la Taff, l’Arno, la Seine ou la Durance ont déjà su saisir ce que ces cours d’eau racontent des tensions —entre beauté et nécessité, passé et présent, public et privé, économie et écologie, nature et urbanisme...—, tricotées dans un paysage au gré de choix politiques successifs. Gambadant parfois à ciel ouvert, mais le plus souvent recouverte, cimentée, canalisée, soupçonnée de pollution et privée de liberté, la Tiretaine n’échappe pas aux différentes problématiques déjà soulevées par les précédents travaux du « géographe-photographe ». Quoique de taille tout à fait modeste, la Tiretaine est cependant le cours d’eau qui plaça John Davies dans l’une des situations les plus paradoxales qu’il soit pour un photographe : saisir l’image d’une rivière jouant à cache-cache sur plus de la moitié de son parcours. Autant dire montrer l’invisible. Ses facéties ne sont pas venues à bout des talents d’observation de cet enquêteur minutieux qui prend très vite le parti d’un salutaire partage des eaux, la saisissant en couleur lorsqu’elle s’ébat à l’air libre, en noir et blanc lorsqu’elle se glisse sous terre. » [extrait du texte]

Cet ouvrage a reçu le partenariat de la Ville de Clermont-Ferrand

Réduire

Hidden River, 31 x 21 cm, 56 pages, environ 30 reproductions en quadrichromie + bichromie, couverture reliée plein papier +marquage, texte français / english
isbn 978-2-919507-14-6

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter

« On ne voit vraiment quelque chose que si on le comprend. » John Constable (1776-1837)
Quelques images du livre

Catalogue