Rondepierre

Eric Rondepierre

Artiste, écrivain

Éric Rondepierre, né en 1950, à Orléans, vit et travaille à Paris. Il est diplômé des Beaux-Arts de Paris, (dessin, gravure) et docteur en esthétique ainsi qu’agrégé d’arts plastiques.
Sa formation pluridisciplinaire et ses goûts personnels l’entraînent sur plusieurs voies. Comédien professionnel, il a travaillé avec des metteurs en scène de théâtre (Pierre Chabert, Le Théâtre d’En face, Bruno Meyssat) et avec des chorégraphes (Mathilde Monnier, Alain Rigout, Grands Magasins, Catherine Diverres et Bernardo Montet). Il a réalisé un court-métrage, des performances, et plus tardivement, des peintures (1985-1990). Au début des années 1990, il commence à développer son œuvre photographique autour du cinéma. Tandis que ses expositions se multiplient en France et à l’étranger, il commence à écrire et publier des textes de fiction autour de son travail photographique. En 1996, il est nommé professeur associé à l’université de Paris-I (Panthéon-Sorbonne).

Publications
Images secondes

Images secondes

Eric Rondepierre / Catherine Millet / Jacques Rancière

D’abord comédien, Éric Rondepierre se dirige ensuite — via la peinture — vers un travail photographique lié au cinéma. Son activité artistique joue sur les rapports dynamiques qu’entretiennent ses deux pratiques.
Au début des années 1990, il commence à explorer les « angles morts » du dispositif cinématographique. Son intervention consiste à choisir selon des critères bien définis, puis à photographier, des photogrammes (c’est-à-dire des images qui apparaissent sur l’écran 1/24e de seconde et qui sont invisibles lors d’une projection normale) pour ensuite les proposer sous la forme de tirages photographiques de grand format.
En spectateur, archiviste ou archéologue, Éric Rondepierre repère les images de films en relation avec des évènements « parasitaires, périphériques, accidents, micro-phénomènes qui n’ont plus le moindre rapport avec le cinéma ». Qu’il s’agisse de documenter la fiction ou de fictionnaliser le document, le travail d’Éric Rondepierre guette les aberrations du dispositif filmique, authentifie les décalages, les métamorphoses d’images orphelines, provoque des rencontres, des hybridations, élabore des hypothèses...
Images secondes reprend l’ensemble des séries que l’artiste a réalisées depuis plus de vingt-cinq ans et est accompagné d’essais inédits de Jacques Rancière et de Catherine Millet.

Images secondes

24 x 28 cm, 224 pages, environ 400 reproductions en quadrichromie, couverture reliée pleine toile et marquage
textes français / english
isbn 978-2-919507-37-5

ISBN : 978-2-919507-37-5

Catalogue